Stéphane Paganelli -

Stéphane Paganelli s’éveille à la musique quand ses parents lui achètent sa première batterie à 11 ans. Il devient élève de la classe de chant lyrique d’Anne Marie Grisoni au conservatoire de Bastia. Il continuera ensuite sa formation  avec le maître Belge Christian Nuitten.
Il arrive à la polyphonie par hasard lors de ses études universitaires à Corte. Sa voix très aiguë lui permet de chanter «  la terza » ou voix de tierce. Il est un des membres créateurs du groupe Valin cori avec lequel il se produit durant trois ans.
Il est appelé fin 2000 dans le Chœur d’hommes de Sartène pour chanter au pupitre des ténors. Il va devenir un des principaux solistes du groupe et notamment dans l’Oratorio et le Stabat mater, deux créations de Jean-Paul Poletti.
Sa voix lui permet d’aborder plusieurs registres et d’explorer d’autres univers, il obtient ainsi un des premiers rôles dans une adaptation de la comédie musicale « Les misérables », il sera Marius.
Il n’abandonne pas pour autant son instrument la batterie il accompagne sur scène le chanteur proprianais « Jacques de Peretti » (album A vita passa) qui mêle univers jazz et chansons corses.  
Fin 2010, il enregistre sur l’album de noël « Canti di natali » dirigé par Jean Louis Blaineau et participera toujours sous la direction de ce dernier aux albums « Des voix de l’émotion ». Parallèlement il intervient dans les écoles afin de dispenser une éducation musicale et vocale aux jeunes élèves.