Jacques Tramoni -

Jacques Tramoni est issu d’une famille de chanteurs. Il est très jeune initié au chant grégorien par le maître de chant père Ulrich, moine franciscain du couvent de Sartène.
Parallèlement dans son adolescence il participe à plusieurs aventures musicales en tant que guitariste rythmique. Ce « touche à tout » s’essaye au saxophone et à la batterie, mais ce sont les premières sonorités de son enfance qui l’emmènent vers l’orgue. Ce passionné de musique et de solfège, malgré son emploi du temps chargé avec le chœur d’hommes, accompagne dès qu’il le peut la chorale de l’église Sainte Marie de Sartène.
Quand en 1987 Jean Paul Poletti crée une école de chant à Sartène il s’appuie naturellement sur cette basse profonde. Jacques va participer à l’aventure du chœur mixte Granitu Maggiore qui naît de cette école. Avec ce groupe il enregistrera une cantate qui va se jouer au châtelet au palais des festivals à cannes ainsi qu’en Roumanie. Il participe aussi en tant que basse à l’opéra Théodore de Neuhoff écrit par Poletti. En 1995 à la création du chœur d’hommes de Sartène il intègre naturellement le pupitre en tant que première basse, il est un peu l’âme de ce groupe et est le seul des cinq à n’avoir jamais loupé un évènement du groupe.